Home Culture Les 8 meilleures adresses du Plateau pour l’archéologue culturel en vous

Les 8 meilleures adresses du Plateau pour l’archéologue culturel en vous

par Amelie Lapointe

Tu te promènes tout doucement sur l’avenue Mont-Royal quand une soudaine envie de poussière et de vieux comics/ livres/films perdus dignes des plus grandes fouilles archéologiques d’Indiana Jones t’interpellent. N’aie crainte jeune aventurier(e), je suis là pour toi.

1-L’échange 713 Avenue du Mont-Royal Est

L'change

Oui, oui, bon, bon, William on le connaît tous. MAIS ATTENDS, jeune effronté(e), as-tu cherché dans la section Blu-ray qui fait pâlir les Vidéotron les plus affables ? As-tu vu leur section de DVD classée par genre contenant quelques Criterion si t’es chanceux et des films d’horreur qui possèdent les jaquettes les plus awesome que tu avais oublié dans les méandres de tes souvenirs d’adolescent? Conseil, prends un petit  roman graphique de leur vaste sélection et va te bencher sur un de leurs quelques divans de cuir super confo et lis le. Pis si tu es sûr de ton achat pis que t’es pas trop en retard sur ta marge de crédit, ben, achète le sans crainte. 

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : Une version hardcover de Black Hole de Charles Burns à 17 piasses et Friday the 13th part VII the new blood et VIII Jason takes Manhattan deluxe edition (les deux plus mauvais Friday the 13th que tu n’as jamais vus.)

Pour les deux prochaines adresses, une petite définition s’impose :

Hoarder : ( /ˈhɔːdə/) Modèle de comportement qui se caractérise par l’acquisition excessive et une incapacité ou le refus de se défaire de grandes quantités d’objets qui couvrent les zones de vie de la maison et causent une détresse significative ou une altération psychologique.

2- Paul’s boutique 112 Avenue du Mont-Royal E

Paulsboutique

Des comics books d’antan qui sentent le vieux monsieur, qui sont pas classés et entassés dans des vieux bacs à lait, des films dans des meubles fixés au plafond, des piles de DVD qui partent du sol pour venir se tenir tant bien que mal en hauteur, des vinyles qui se disent classés, mais qui ne le sont pas tant que ça et un gérant de boutique qui est clairement hangover as fuck  et/ou bête. Tout dépend de ton approche envers lui. Mais c’est garantie que tu vas trouver quelque chose que tu savais même pas que tu recherchais. Et n’est-ce pas la raison pourquoi tu vis réellement tout ça ? Une étrange collection de vieilles consoles, de machines d’arcades et de bandes dessinées érotiques à 35 cennes  des années 60 sont aussi à surveiller.

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : Le DVD de Marquis de Sade’s Justine de Jess Franco édition Blue Underground.  ( Tu ne connais pas Jess Franco ? Dis merci et va écouter un de ses 250 films. Attention, il ne faut pas avoir une intolérance au lactose car c’est très fromagé.)

3- Mélodisc  807 Avenue du Mont-Royal E

Melodisc

Premièrement, j’espère que tu n’as pas de sac à dos ou que tu n’es une personne ayant de la difficulté à s’infiltrer dans les lieux étroits. Si c’est le cas, laisse faire, car cet endroit exigu et labyrinthique n’est pas fait pour toi. En fait, si tu ouvrais un dictionnaire des antonymes, ce lieu magique figurerait  comme image à côté du mot spacieux. Ces passages sont toutefois remplis de piles et de piles de CD, de DVD et de Blu-Ray. Le propriétaire amical et chaleureux se fera un plaisir de t’aider à te retrouver dans ce merveilleux et mielleux bordel. Les vinyles sont par contre très bien classés et le proprio est un fin connaisseur. Il y a une jolie sélection de classiques et de films d’horreur dans les DVD. Mon âme à un boner à chaque fois que j’y pénètre.

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : Le blu-ray de Scream Factory, de Day of the dead  et un blu-ray australien du mythique Dawn of the Dead, tous deux de George A. Romero pour un 35$ sans taxes.

4- Le Colisée du livre 1809 Avenue du Mont-Royal E

Missié tintin missié tintin

Jadis, j’étais un jeune padawan et ma maman m’achetait des livres dont vous êtes le héros à ce grand magasin débordant de vieux livres portant tous un gros price tag orange fluo que tu peux jamais enlever comme il faut. Aujourd’hui, ce magasin est toujours aussi grand ( trois fucking étages vastes comme les contrées du Mordor)  et on y trouve pas mal  de scrap. En fait, rarement j’y trouve une bande dessinée digne d’intérêt. Par contre, les livres de cinéma et d’art sont vraiment intéressants, souvent neufs et à un prix dérisoire. Tu  y trouveras des livres Taschen valant dans les 50$ pour un petit 19,99$. Si tu en as fini de l’étage principal, bravo tu Level Up! Tu peux maintenant t’aventurer dans les recoins mal famés du sous-sol ou monter à l’étage ténébreux du deuxième. L’étage du haut contient des livres d’histoire de tout genre qui ferait baver tout archiviste et l’étage du sous-sol contient revues, livres de sexualité des années 80 ( I dig that), livres de sport ( I don’t dig that) et bien d’autres choses merveilleuses et moins merveilleuses. ( Un gros secret que je vous divulgue parce que je suis smatt: bientôt l’étage du haut aura un espace réservé pour les films, et ça, ça me rempli de joie joyeuse.)

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : un vieux Tintin au Congo première édition avec du duct tape bleu dessus à 1$. Un gros livre sur le cinéma des années 90 de Taschen pratiquement neuf.

5- Renaissance 1310 Avenue du Mont-Royal E

Renaissance

Bon, le stock varie d’un jour à l’autre et récemment une grosse augmentation de prix sur les bédés a eu lieu, mais jamais je ne pourrai passer devant ce merveilleux magasin sans jeter un coup d’oeil d’au moins une heure. Des bandes dessinées oubliées, des mangas à la pelle, des DVD en veux-tu en v’là, des livres de droit, des manuels scolaires qui au lieu de te coûter ton chèque de paye plus un rein, vont te coûter environ un gros 3 piasses et 50, des guitares, un vinyle d’un film de Walt Disney des années 60, des vieux Batman… C’est fou ce que les gens donnent. Si jamais tu y passes, tu y verras peut-être un moi fatigué  qui essaye de finir son shift ( ndl: je suis maintenant un travailleur du Musée d’art contemporain et ai laissé derrière moi mon emploi de placeux de livres qui pusent du Renaissance. Mais je garde toutefois de doux souvenirs de cet emploi temporaire qui m’aura permis de rencontrer une équipe formidable, sauf toi Maxime, t’es weird en criss man.) ou un plus fatigué Arnaud, terrible battler Emcee des Word up et mon tendre et doux ami classeur de livres.

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : toute la run de Preacher de Garth Ennis en single issues emballée et  en volumes à 25 cennes chaque. Acheter une série complète pour 7,50 $ c’est juste trop beau. Evil Dead edition du nécromicon presque neuf et pratiquement pas puant. Un shit tons de fangoria tout décalice à 25 cennes le mag et Twilight Zone saison 1 et 2 en état neuf.

6- Port de tête 262 Avenue du Mont-Royal E

port de tête

Au moment ou tu rentres, tu deviens officiellement un amateur de post-modernisme et de bande dessinée underground arborant la moustache, oui oui, même vous les filles. Ce magasin tout prêt de la Boîte Noire ( R.I.P my love) est une sorte de caverne d’Ali Baba. Une jolie sélection de livres sur le cinéma, plusieurs classiques en anglais ( Bukowski, Miller, Nabokov et d’autre auteurs, qui  mentionnés lors d’une conversation avec le sexe opposé, tu feras gagner des points de Knowledge ) et une section jeunesse qui fait pleurer de joie le professeur en moi. La section bande dessinée est tout simplement merveilleuse. Oui, tu as des Batman hardcover en français à genre 78 $ mais tu as aussi du Daniel Clowes, du Charles Burns du Robert Crumb, en anglais et à des prix très intéressants ! Un magasin que j’aime beaucoup et que je veux que tu ailles visiter. Mais si tu vois un livre de l’un des auteurs que j’ai nommé, n’achète rien, laisse-le à la caisse à mon nom et je m’y rends tout de suite !

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : le manga ero-guro de Hideshi HinoLe serpent rouge et le roman graphique du norvégien Jason (John Arne Sæterøy) What I did et Ghost World de Daniel Clowes.

Bonus Round pour ceux qui veulent marcher plus :

7- Le volume 277 Rue Sainte-Catherine Est

volume

Je me suis déjà dit que je ne retournerais plus jamais là. Mais j’peux juste pas. La sélection de comic books et de films est juste trop swell. Oui, le proprio est l’une des personnes les plus bêtes que j’ai rencontrée de ma vie, mais les deux autres dudes barbus qui y travaillent sont géniaux, souriants et passionnés, ce qui change un peu la donne. Bonne sélection de films rares, paniers de films à 3 dollars ou moins, et vaste sélection de livres et de musique. (P.s.: Si tu veux vendre des livres, c’est selon moi la place qui donne le plus d’argent en échange, avec le Vieux Bouc et le Port de tête.)  

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : Maniac de William Lustig en blu-ray édition 25 ième anniversaire et Dead And Burried, tous deux de Blue Underground. Cannibal Ferox de Umberto Lenzi en blu ray édition Grindhouse Releasing à 26$. Wow, juste à en parler, j’ai les larmes aux yeux.

8- Vidéo Millenium 6500 Christophe-Colomb

millenium

Un club vidéo qui ferme ses portes me déchire toujours le cœur, mais quand il vend tout son stock, et ce à un prix raisonnable, je suis un peu moins triste. Le propriétaire est super gentil et il vend, TOUT, son stock. Horreur, films asiatiques, nouveautés, anciennetés, comédies, drames… Le gars à une section Takashi Miike, Akura Kurosawa, John Waters… Allez y faire un tour, l’endroit sent la nostalgie et la tristesse de la disparition des médias physiques.

Trouvaille récente qui m’a rempli de joie : Tenebrea de Dario Argento, City of the Living dead de Lucio Fulci et Black Sabath de Mario Bava. 10 dollars le film, et il m’a pitché un film d’horreur asiatique dans le paquet parce que j’avais un beau sourire.

Pour d’autres découvertes, suivez #Mazroudecouvre

You may also like