Home Cinéma Recommandations de William pour le FNC 2017

Recommandations de William pour le FNC 2017

par William Babin

En cette merveilleuse mi-session brutale, quoi de mieux qu’un bon petit Festival du Nouveau Cinéma ? Le FNC met de l’avant les films de genre cette année et cela me fait un gros plaisir polisson. Western (Sergio Sollima is in da house !) Néo-Giallo ( Hélène Cattet, Bruno Forzani wuuuuzup !) des films érotiques/trashouillard (cella là j’lai pas vu v’nir par contre.),une multitude de films asiatiques et un paquet d’autres merveilles. C’est donc avec une joie intense, un manque de sommeil inquiétant et une anticipation du genre «mais comment je vais faire pour aller voir autant de films, travailler, étudier et exister ??» que je vous fais mes recommandations pour cette année.

(pour avoir l’horaire et les bande annonces des films, cliquer sur les titres.)

Dans la catégorie Niponade sucrée.

Les films de Seijun Suzuki.

Cinéaste japonais qui n’a jamais fait comme les autres, Seijun Suzuki est à l’honneur au FNC cette année. On y présente 4 de ses films dont deux de mes favoris, Gate of Flesh et Branded to Kill. Les films présentés ne peuvent que t’aider à tomber en amour avec ce réalisateur qui nous a malheureusement quitter en février cette année.

Branded To Kill   


Detective Bureau 2-3 

Gate of Flesh 


Tokyo Drifter 

Outrage coda 

Un bon petit film de yakuza bien violent avec plein de messieurs japonais qui crient. Film réalisé par Takeshi Kitano ce film est en fait le troisième volet d’une trilogie, mais il semblerait que le film peut aisément être apprécié sans avoir vu les 2 premiers films.

Kwaidan Ciné-concert 

Film hallucinatoire d’horreur japonais, Kwaidan invente de nouvelles couleurs et te fait peur en même temps. Le tout sera présenté en ciné-concert, aka, il va avoir une nouvelle trame sonore jouée en direct par Sarah Pagé et des invités. Sarah Pagé est une harpiste expérimentale ( je ne pensais jamais écrire ce terme.)  À ne pas manquer !

 

 

Catégorie les petits Néo-Giallo d’Hélène et Bruno

Classe de Maître Hélène Cattet et Bruno Forzani

Programme Toutes les Couleurs du Vice 

Étant un amoureux des giallos ( regarde ceci pour une belle définition imagée) j’étais vraiment content que deux réalisateurs s’intéressent à remettre ceux-ci au goût du jour. Couleurs, caméra flippante, érotisme, horreur et gants de cuir, les films d’Hélène Cattet et de Bruno Forzani élèvent les giallos à l’expérience sensorielle. On a le droit à une superbe rétrospective, des courts métrages, classe de maître, longs métrages… miam miam !

Aussi présentés sont deux de leurs longs métrages :

Amer 


L’étrange Couleur des Larmes de ton Corps 

 

Dans la catégorie Paw paw sei morta o non suono più

J’adore les westerns spaghettis, qui sont tout simplement des westerns provenant d’Italie. Sergio Leone et Ennio Morricone est un duo qui n’a été égalé que par Beurre de Pinotte et confiture. Le visuel, la musique… C’est tout simplement merveilleux et le FNC nous propose plusieurs petits Westerns bien chouettes, voici ma sélection :

Il Grande Silence De Sergio Corbucci  

Un western en hiver, Klaus Kinski en méchant, Jean-Louis Trintignant en silence, le film en restauration 4k. Histoire de vengeance sur fond de plaine enneigée, Le grand silence est un fuckin classique qualité triple A et je pèse mes mots. Et Kinski est toujours génial (L’homme est très versatile il peut parfois être comme ça  et parfois comme ceci )

Laissez bronzer les cadavres


Nouveau western d’Hélène Cattet et de Bruno Forzani, s’ils traitent le western italien comme les giallo on va vraiment en avoir plein les yeux !

Face to Face  

Sergio Sollima, Thomas Millian Gian Maria Volonte et Ennio Morricone. Ces trois noms associés me remplissent d’une joie immense. Un Western Italien en pleine révolution mexicaine qui n’a rien à envier aux classiques de Sergio Leone.

Keoma

Franco Nero du premier Django de Sergio Corbucci, joue le rôle d’un fils d’indien qui revient de la guerre de sécession, avec une barbe hirsute et une coupe de cheveux discutablement peu esthétique. Un homme seul avec son cheval, injustice, coup de fusil à gauche, coup de poing à droite, le tout accompagné d’une musique qui t’éclate les tympans à grand coup de cantatrice qui fausse ( je le jure cette chanson thème du film est un ovni audio, faut l’entendre pour le croire. )

Catégorie manger des humains c’est bon

KFC    

Film de cannibales vietnamien weird présenté avec un humour grinçant. Wow, you got me there Lê Bình Giang, on se voit dans la salle !

Les Affamés   

Un film de zombies québécois… mouin. Réalisé par Robin Aubert, mmm, Saint-Marty des damnés était un bel essai. Mettant en vedette Marc-André Grondin, damn, ça commence à avoir pas mal d’allure ça ! La bande-annonce est prometteuse, je croise les doigts !

Near Dark   

Film de vampires avec le malheureusement décédé trop tôt Bill Paxton, Near Dark est un petit bijou réalisé par Kathryn Bigelow. Sanglant, drôle et juste assez sombre le FNC nous présente le film en 35 mm !

 

Dans la catégorie Bleu Nuit 2.0 ( NSFW)

Des films polissons allant du film borderline pornographique à des coquineries pas bien bien méchantes, le FNC nous offres rougeurs et joues chaudes cette année.

Call me by your Name  

Histoire de genre coming of age se déroulant en Italie, nous présentant l’histoire d’un jeune garçon de 17 ans qui tombe en amour avec un ami de la famille. Le réalisateur Luca Guadagnino est celui qui réalisera le remake de Suspiria bientôt. Le film a des allures de L’avventura version garçons amoureux.

Marion


Réalisé par un ancien acteur de  pornographie Marion contient course poursuite toute nue, humour décapant et des gamineries pas possibles.  

Les Prédatrices 

Je ne peux malheureusement pas battre la première ligne de présentation offerte par le FNC pour décrire cette œuvre vidéoludique : « Deux sœurs baisent et tuent dans un film X qui met au premier plan la femme. Une expérience pornographique qui cherche (et trouve) le trouble. »

Pumping Iron 2 : The women   

Suite du documentaire qui a révélé Arnold Schwarzenegger au grand publique ce documentaire porte cette fois-ci sur les femmes haltérophiles. Des muscles, de la sueur et des bikinis. C’est beau les femmes fortes 😊

Autres petits films polissons

The misandrist 

Les Garçons sauvages 

Histoires que notre cinéma (ne) racontait (pas)  

 

Catégorie Trasheries

The Florida Project

Wilhem Dafoe + Motels + la Floride + Esthétique Kitsh et couleurs pastels = The Florida project. Un calcul ma foi alléchant.

El Topo 

Un film que tout étudiant en cinéma se doit de voir, le midnight movie par excellence, j’ai nommé l’incomprenable, le sublime, le dégueu… El Tooooooopo !

Catégorie Poétique

Des films qui ont l’air beaux, touchants et parfois un peu abstraits pour nourrir le poète incompris qui sommeille en toi. La description épurée des films se fait sous l’apparence de quelques mots qui sont tombés en moi lors de mes recherches.

La nuit où j’ai nagé


Neige, calme, froid, enfant.

Programme Le Monde Selon Konstantina Kotzamani

Tout-nue, blanc, grec, jeune, différent.

Eternal Sunshine of the Spotless Mind

Rupture, oubli, hallucinatoire, mémoire.

Programme les nouveaux Alchémistes 1


Couleurs, textures, sons, magie.

Catégorie globe-trotter:

Le principal point fort du FNC année après année est de nous proposer des films provenant de partout dans le monde. Voici quelques uns qui ont attiré mon attention.

The killing of a sacred deer

Film de Yorgos Lanthimos, réalisateur de l’incroyable Dogtooth, film que tu dois voir, et du plus recent The lobster, film que je dois voir, parce que tsé je l’ai pas encore vu, mais paraît que c’est top notch, faque faut que je le vois.

Et quelques films de partout pêle-mêle.

Ava de Sadaf Foroughi

Ava de Léa Mysius

Bangkok Nites 

HeadBang Lullaby

Pfiuouf ! Et voilà. Et maintenant, priez pour moi. Moi qui ne suis qu’un jeune étudiant à l’air blafard qui va braver sa fin de session pour aller voir un paquet de films fuck top, diversifiés, esthétiquement plaisants pour les yeux, touchants, toucheurs, drôles, tristes et parfois, tout cela en même temps.
#FNC2017 #itsgonnabeawesome

You may also like