Home Culture Chapitres de la chute – Épopée multigénérationnelle historique

Chapitres de la chute – Épopée multigénérationnelle historique

par Marie-Pascale Danis
Chapitres de la chute - Mazrou

Chapitres de la chute, c’est l’histoire de l’économie moderne. L’histoire des Lehman Brothers. L’histoire de Wall Street.

Divisée en trois parties, la pièce relate d’abord l’immigration d’Henri, Emanuel et Mayer Lehman en Alabama. Venus de Bavière, ils se lancent en affaires avec un modeste magasin de coton. Au fil des chapitres, on assiste à la pénétration des marchés financiers par la Lehman Brothers, qui deviendra une des plus importantes banques d’investissement aux États-Unis. L’inévitable chute survient finalement en 2008, quand l’entreprise déclare faillite et provoque ainsi une des plus graves crises financières mondiales.

Après 4 h de théâtre, on ne compte plus les minutes!

Oui, Chapitres de la chute est une longue pièce. Toutefois, le rythme soutenu tient les temps morts et l’ennui bien à l’écart. D’autant que la mise en scène impeccable de Marc Beaupré et de Catherine Vidal garde le spectateur aux aguets tout au long de ce récit théâtral. On chamboule même l’organisation complète de la salle en dernière partie. Question d’ajouter du piquant, mais aussi une bonne dose de symbolique.

Côté rythme, le public se laisse effectivement porter par la narration de cette pièce dépourvue de dialogues. Ainsi, les acteurs interagissent tout au long de la pièce par l’intermédiaire de leurs monologues narratifs. Parfois minutieusement descriptifs, parfois plutôt de l’ordre du conte, ces monologues peignent une impressionnante palette émotionnelle.

La profondeur émotionnelle de Chapitres de la chute doit aussi beaucoup à ses nombreuses incursions dans la culture juive. Les traditions juives et les termes hébreux qui parsèment le récit y ajoutent en effet une sublime touche d’humanité.

Chapitres de la chute - Mazrou

© Yanick Macdonald

Le contre-emploi, cet atout inestimable

Dans Chapitres de la chute, les contraintes de genres, d’âges et d’origines n’existent pas. Ici, chacun des acteurs et actrices donne vie à un éventail de personnages admirablement varié. Une femme blanche joue un homme noir chauve. Un homme fait incarne un garçon de six ans. Un homme noir devient une bourgeoise blanche. Le tout dans une cohérence absolue!

Du reste, ces contre-emplois, complètement assumés, apportent un côté étonnement comique à la pièce. Mais ils servent aussi pleinement sa profondeur. Peu importe la personne qui joue le rôle : si le talent est là, on y croit. Et dans Chapitres de la chute, le talent est indéniablement au rendez-vous.

Notons justement les performances particulièrement savoureuses de Didier Lucien, Igor Ovadis et Olivia Palacci. D’une précision remarquable, chacune de leurs interventions arrache le plus souvent un sourire empathique ou un éclat de rire bien franc.

Bref, Chapitres de la chute est une pièce culte. À voir absolument, pour sa qualité théâtrale et pour son importance historique capitale.

Chapitre de la chute - affiche MazrouChapitres de la chute
Théâtre de Quat’sous jusqu’au 3 novembre 2018
Texte de Stefano Massini (traduit de l’italien par Pierto Pizzuti)
Mise en scène : Marc Beaupré et Catherine Vidal
Avec Louise Cardinal, Vincent Côté, Catherine Larochelle, Didier Lucien, Igor Ovadis et Olivia Palacci

You may also like