Home Culture Corteo – l’âge d’or du Cirque

Corteo – l’âge d’or du Cirque

par Thomas Campbell
Corteo - Mazrou

Corteo revient pour la période des fêtes au Centre Bell. L’occasion de (re)voir ce classique créé il y a près de quinze ans. Cette production du Cirque du Soleil prend place dans un décor de théâtre baroque.

Avec sa musique et ses costumes, le spectacle revient à l’âge d’or du cirque auquel il s’inspire librement. On en reconnaît d’ailleurs quelques figures marquantes (M. Loyal, les clowns blanc et auguste, les arlequins, etc.). Corteo montre aussi l’évolution du Cirque avant l’exotique Luzia ou le moderne Volta.

Sur scène, Mauro, le clown rêveur, assiste à ses propres funérailles. Il revit quelques moments clés de son existence entre la douceur de son enfance et sa vie d’adulte. Une procession de saltimbanques vient même lui rendre un dernier hommage.

C’est donc dans un joyeux désordre que tout se met en place. Une ambiance festive où divers personnages débordent d’énergie et de talent.

Avec Daniele Finzi Pesca à la mise en scène, on devait s’attendre à un univers singulier. C’est bien le cas, car Corteo est une succession de tableaux qui mêlent habilement humour, poésie et spectaculaire.

Corteo - Cirque du Soleil_Mazrou

Corteo, un parfum de nostalgie

La force du Cirque a toujours été de décoller du sol pour avoir la tête dans les étoiles. De s’extraire de la banalité du quotidien pour mieux l’enchanter. Ce cortège en suit la trace dans une éblouissante parade.

D’immenses lustres servent ainsi de terrain de jeu à quatre acrobates qui se balancent et tournoient dans les airs. Des jongleurs manient à la perfection des cerceaux et des quilles. Quant à la planche sautoir, elle se transforme en véritable combat de sauts.

Les séquences avec les barres fixes, la grande échelle ou celle avec le pôle suspendu ont particulièrement retenu notre attention.

Certains numéros sont aussi très ludiques. Des lits se transforment en trampolines, un mini théâtre fait une relecture burlesque de Roméo et Juliette, ou encore une partie de golf tourne à la farce.

Entre ces pitreries et autres acrobaties, Corteo joue la carte de la poésie. Des anges planent dans le ciel, une artiste-marionnette s’anime sous nos yeux et une petite clown traverse la salle, attachée à de gros ballons.

On l’aura compris, le spectacle est un concentré de belles choses. On passe du rire à l’émotion sans transition, ce qui a pour effet de nous étourdir un peu. Mais que l’on se rassure, on savoure chaque prestation.

Alors, laissez-vous éblouir par cet étrange cortège et la magie de sa troupe !

You may also like