Home Culture Fleuve – L’âge des héros

Fleuve – L’âge des héros

par Marie-Andree Arsenault
Fleuve - TNM - Mazrou

Y a-t-il un âge pour grandir, pour mourir? C’est l’une des questions que pose Fleuve. Cette adaptation théâtrale de la tétralogie autobiographique de Sylvie Drapeau est présentée au Théâtre du Nouveau Monde dans une mise en scène d’Angela Konrad.

Fleuve, redonner vie aux souvenirs

Sur les rives de la Côte-Nord, là où le fleuve offre une embouchure large et sauvage, un petit frère reste à jamais figé dans son maillot de bain. Devant le regard impuissant de ses sœurs, il quitte la terre pour entrer dans l’ère des souvenirs. Dès lors, le destin de sa famille sera assombri par cette première perte d’une longue série.

Les quatre romans de Drapeau : Le Fleuve, Le Ciel, L’Enfer et La Terre sont tissés de fils d’or.  C’est dans une langue superbe que l’auteure donne vie aux diamants qui scintillent sur le fleuve et à la forêt bleue de son enfance. Cette poésie scintillante a été préservée par la mise en scène sobre et lumineuse de Konrad qui laisse toute la place au texte. Mention spéciale à la qualité des projections saisissantes ponctuant l’œuvre.

Fleuve - TNM - Mazrou

© Yves Renaud

 

Partir de soi

Du côté de la distribution, les enfants jouant les rôles de la meute – c’est ainsi que l’auteure surnomme ses frères et sœurs – ajoutent légèreté et naïveté à l’ensemble. Grâce à leur présence sautillante, les souvenirs de Drapeau reprennent vie au rythme de leurs cris et se peuplent de rires. Le personnage de Sylvie à douze ans, joué en alternance par les très jeunes Alice Bouchard et Marion Vigneault, est particulièrement vibrant.

Karelle Tremblay, laquelle joue la jeune femme dans la vingtaine, mérite quant à elle un coup de cœur. La fougue et le désir qu’elle dégage fouettent et revigorent la série de monologues qu’est la pièce Fleuve, laquelle présente malheureusement des longueurs.

Quant à Drapeau, elle brille sur scène entre ses frères et sœurs, mais surtout lorsqu’elle partage les planches avec les deux comédiennes jouant son rôle. On sent émaner d’elle une bienveillance sans nom pour sa meute ainsi immortalisée. Comme s’ils parvenaient en jouant à réparer ce qu’ils n’ont pas pu éviter dans la réalité. Après tout, comme le texte le dit si bien, nous ne sommes que des humains maladroits.

Y a-t-il un âge pour agir en héros? Fleuve dépeint avec justesse combien il peut être difficile d’apprendre à vivre quand on ne dit rien de nos chagrins. Dans ce texte sur les pertes qui emplissent et trouent notre existence, Drapeau remplit les vides en se redonnant une voix.

Fleuve - TNM - MazrouFleuve
Au Théâtre du Nouveau Monde jusqu’au 7 décembre 2019
Texte et adaptation: Sylvie Drapeau
Mise en scène : Angela Konrad
Avec Alice Bouchard, Samuël Côté, Sylvie Drapeau, Patricia Houle, Théo Macameau, Jeanne Madore, Alex-Aimée Martel, Elle-Séane Martel, Rosalie Payotte, Edward Sheridan Moras, Karelle Tremblay et Marion Vigneault

You may also like