Notice: Use of undefined constant REQUEST_URI - assumed 'REQUEST_URI' in /home/mazrou/public_html/wp-content/themes/soledad/functions.php on line 73
Héritage - Luttes d'hier et d'aujourd'hui - Mazrou | Lifestyle Blog
Home Culture Héritage – Luttes d’hier et d’aujourd’hui

Héritage – Luttes d’hier et d’aujourd’hui

par Martine Robergeau
Héritage - Mazrou_2019

En 1959, la pièce Héritage, écrite par l’Afro-Américaine Lorraine Hansberry, marquait l’histoire aux États-Unis. Soixante ans plus tard, elle la marque de nouveau, au Théâtre Duceppe, avec une distribution éblouissante majoritairement noire. Une première au Québec à ne pas manquer, mise en scène par Mike Payette.

Ce texte puissant raconte l’histoire d’une famille afro-américaine, les Younger, vivant dans le Chicago enflammé et raciste des années 50. Les noirs y subissent la domination blanche qui limite leurs opportunités d’avancer et d’accéder à une vie meilleure.

La famille hérite de 10 000$ suite au décès du père, Walter. On s’agite, on rêve, on espère enfin sortir de la misère. Mama, la femme de Walter, interprétée par la fabuleuse Mireille Métellus, rêve d’acheter une petite maison. Walter jr, son fils (Frédéric Pierre), aspire à être un riche homme d’affaires. Beneatha (Tracy Marcelin), sa sœur, idéaliste, veut devenir médecin. Chacun voit en ce chèque l’espoir. Malheureusement, dix mille dollars n’est pas suffisant pour réaliser les rêves de tous et occulter l’injustice d’une société qui les rejette avec violence.

Héritage - Mazrou_2019
© Caroline Laberge

Héritage familial

Les comédiennes d’Héritage transmettent avec émotions la difficulté de se retrouver dans cet univers à double tranchant : être femme et noire. Comment s’adapter, tout en gardant son identité noire? Mireille Métellus joue une Mama éclatante de vie. Avec le talent immense qu’on lui connait, elle s’approprie un personnage au caractère fort, drôle, au cœur généreux. Myriam De Verger s’impose en Ruth, la femme de Walter jr, douce, attachante et ô combien solide dans l’adversité. Beneatha enflamme la scène. Tracy Marcelin incarne avec brio cette jeune femme rebelle et intelligente à la recherche d’elle-même.

Du côté des hommes, Walter jr, interprété par le brillant et juste jeu de Frédéric Pierre, est brisé et triste. Son fils, Travis (adorable Malik Gervais-Aubourg), est un vrai rayon de soleil qui fait rire de nombreuses fois par sa candeur. Joseph, l’ami nigérien de Beneatha, interprété par Lyndz Dantiste, est tantôt drôle, tantôt touchant. Sa présence scénique est magique. Georges, le copain de Beneatha, campe avec justesse et une dérangeante condescendance la distance psychologique qui sépare les noirs pauvres des noirs riches.

La pièce est parcourue de temps à autre par le voisin accompagné de sa trompette, au son feutré et caressant, contrastant parfois avec la lourdeur des thèmes abordés.

Le metteur en scène et acteur montréalais Mike Payette est directeur artistique du Geordie Theatre, une des plus importantes compagnies de théâtre anglophone jeune public au Canada. Il a amené sur les planches du Québec ce récit visionnaire de Lorraine Hansberry, première pièce d’une Afro-Américaine à être produite à Broadway. Selon lui, cette œuvre marquante est toujours pertinente en 2019. Le racisme, la discrimination et le sexisme sont des luttes qu’il faut encore mener.

De cette histoire bouleversante jaillit, malgré les difficultés de la famille Younger, un message de courage et d’espoir. Elle nous parle d’un passé pas si lointain d’esclavagisme et d’un présent où il y a encore tant d’injustices à combattre. Tant qu’il y a de l’amour.

Héritage
Théâtre Duceppe
Jusqu’au 5 octobre 2019
Texte Lorraine Hansberry
Mise en scène Mike Payette
Traduction Mishka Lavigne
Distribution Frédéric Pierre, Patrick Émmanuel Abellard, Lyndz Dantiste Myriam De Verger, Tracy Marcellin, Mireille Métellus, Éric Paulhus, Malik Gervais-Aubourg, Jason Selman, Tristan D.Lalla.

You may also like