Home Culture Les Trois Sœurs – Demain leurs rêves

Les Trois Sœurs – Demain leurs rêves

par Marie-Andree Arsenault
Trois soeurs - Mazrou - TNM

À l’heure où l’hiver tire sa révérence, le TNM, qui a offert plusieurs relectures de textes majeurs au cours des dernières saisons, nous fait cadeau des Trois Sœurs. Revisitée par René Richard Cyr, cette production fait honneur à la grandeur du chef-d’œuvre d’Anton Tchekhov et donne à vivre un moment fort au théâtre.

Le rideau se lève sur le portrait d’une famille en tenue de deuil. Un an après la mort du père, on s’apprête à célébrer les 20 ans d’Irina, la plus jeune fille. C’est riches du fol espoir de retrouver le Moscou de leur enfance que les trois sœurs célèbrent cette nouvelle décennie. Mais l’odeur de printemps qui semble emplir l’air est-elle trompeuse? Les rêves bercés par Irina, Macha et Olga risquent-ils de leur éclater au visage?

La fin des illusions

Alors qu’arrive au village le colonel Verchinine (Éric Bruno), il n’y a pas que la vie de Macha (Evelyne Brochu) qui sera ébranlée. Irina (Rebecca Vachon) découvrira que les expériences qui l’attendent semblent moins riches en poésie qu’elle l’espère. Leur ainée, Olga (Noémie Godin-Vigneau), se lancera corps et âme dans le travail pour oublier qu’aucun homme n’a voulu d’elle. Quant à leur frère Andreï (Guillaume Cyr), il n’échappera pas à la désillusion générale en bifurquant du chemin qu’on avait tracé pour lui. Et si l’on devait d’abord s’oublier pour parvenir à affronter la vie qui nous est destinée? Voilà l’une des grandes questions posées par Tchekhov dans Les Trois Sœurs.

Pour donner vie à cette pièce d’une grande puissance émotive, René Richard Cyr a su s’entourer d’une distribution particulièrement flamboyante. Des trois sœurs, impossible de ne pas tomber sous le charme de la candide Rebecca Vachon qui, dans le rôle d’Irina, pourrait porter à elle seule l’essence même du message de Tchekhov. La soif d’intensité de Macha et de Verchinine, amants éperdus interprétés par le vibrant duo formé par Evelyne Brochu et Éric Bruno, est tout aussi remarquable. C’est sans oublier Émilie Bibeau qui, dans le rôle de Natacha, vulgaire épouse d’Andreï, volera tant la place des sœurs au sein de la maisonnée que la vedette sur scène.

Trois soeurs - Mazrou - TNM

Plus grand que nature

C’est entre les murs oppressants de leur demeure que les personnages perdent peu à peu de leur éclat alors que s’évanouit leur jeunesse. Pour illustrer, voire matérialiser cet étouffement à même la scénographie, c’est vers François Vincent que René Richard Cyr s’est tourné. Ces êtres de papier évoluent dans un espace clos et austère malgré quelques bouffées d’air frais, notamment les ballons d’anniversaire dont les couleurs seront rappelées par les projections. Si l’on peut trouver réellement déplorable de se limiter à un si petit espace sur une scène aussi vaste que celle du TNM, force est d’admettre que les jeux d’ombres créés sont ingénieux. En projetant les silhouettes géantes des personnages sur les murs à des moments forts du spectacle, on donne à voir un véritable théâtre de la vie humaine, dans sa grandeur comme dans ses bassesses.

À une époque où l’on repousse sans cesse les limites de ces vies que l’on se plait à rêver, Les Trois Sœurs s’offre comme un manifeste pour la survie de l’humanité. Si l’homme aspire à une existence toujours plus belle, il a d’abord le devoir de laisser une trace qui fasse sens en combattant l’ignorance et l’obscurité. C’est assurément ce qu’a réussi Tchekhov et, par la bande, René Richard Cyr avec la lecture éclairée qu’il nous propose de cet incontournable du théâtre. Alors, on quitte le TNM avec ce désir de vivre malgré tout peut-être, mais d’avoir le courage de confronter l’image que l’on se fait du bonheur surtout.

 

Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov
Au TNM jusqu’au 31 mars 2020
Texte français, dramaturgie et mise en scène: René Richard Cyr
Avec : Émilie Bibeau, Evelyne Brochu, Éric Bruno, Vincent Côté, Guillaume Cyr, Noémie Godin-Vigneau, Michelle Labonté, Robert Lalonde, Benoît McGinnis, Frédéric Paquet et Rebecca Vachon

You may also like