Home Culture Neuf – Confessions d’une génération

Neuf – Confessions d’une génération

par Martine Robergeau
Neuf - Théâtre d'Aujourd'hui 2018

La pièce Neuf [titre provisoire], construite avec 70% des véritables mots des comédiens, traite, avec beaucoup d’humour, de sujets tels que le vieillissement, le corps la mort et la politique.

Dans cette histoire, l’homme décédé laisse dans ses derniers mémoires une pièce qui sera jouée par ses collègues comédiens Marc Messier, Mireille Métellus, Monique Spaziani, Henri Chassé et Pierre Lebeau. Jouant leur propre rôle, texte en main, ils se livrent avec justesse sur différentes thématiques propres à leur génération, celle des baby-boomers.

Après Un, Deux, Trois, Ils étaient quatre, Cinq à sept et Huit, Mani Soleymanlou nous livre Neuf [titre provisoire], présentée au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui.

Neuf : Confessions sur la vie et la mort

Sur une scène épurée, où l’on retrouve, une table de lecture, une grande croix éclairée et un cercueil, les cinq comédiens se parlent, se chicanent et se confessent. Parfois la conversation dérape et la colère monte. C’est drôle et émouvant. Le rire est au rendez-vous et s’esclaffer autant devant un cercueil est un brin troublant et ironique pour les spectateurs.

L’histoire est construite sous forme d’une pièce de théâtre. À tour de rôle, chaque comédien lira des didascalies, tandis que les autres joueront. « Laissez-moi finir d’exister avec vous. » dit le défunt à travers la voix de Pierre. Plusieurs monologues sont sublimes, notamment celui de Marc Messier sur son ego et Pierre Lebeau sur son dégoût de la rectitude politique : de délicieux moments pour le public! Les échangent s’imbriquent et s’enchaînent parfois dans une douce cacophonie. La brochette d’acteurs est solide et nous amène profondément dans leurs univers.

Neuf - Théâtre d'Aujourd'hui 2018

© Valérie Remise

Musique et confidences

Sur la scène, en arrière, au centre, une grande croix s’impose. Elle s’éteint, s’allume et se colore au gré des ambiances et des émotions. Parfois, elle s’emballe, dans un dernier souffle, un dernier battement de cœur. Les confidences se passent tantôt sous des airs de musique grégoriens, tantôt sur Gerry Boulet, et pourquoi pas, « Forever young ». La musique s’imbrique dans les discussions. Les éléments de décors sont utilisés à plusieurs escients, ce qui amène des situations parfois loufoques.

Bien que la mort et la vieillesse soient des sujets difficiles à aborder, la pièce Neuf (titre provisoire) réussit à nous embarquer dans une histoire de plusieurs vies, avec humour et nostalgie, sans pour autant nous faire oublier que la mort fait aussi partie de la vie.

Neuf - Théâtre d'Aujourd'hui 2018Neuf [titre provisoire]
Centre du Théâtre d’Aujourd’hui jusqu’au 20 octobre 2018
Mise en scène : Mani Soleymanlou
Distribution : Henri Chassé, Pierre Lebeau, Marc Messier, Mireille Métellus et Monique Spazian

You may also like