Home Culture Serge Fiori, Seul Ensemble – L’hommage circassien à un poète

Serge Fiori, Seul Ensemble – L’hommage circassien à un poète

par Thomas Campbell
Serge Fiori Seul Ensemble - Mazrou

Serge Fiori, Seul Ensemble est l’événement de 2019 avec déjà plus de 75 000 billets vendus. Un succès populaire qui s’explique par un mariage artistique qui fonctionne à merveille. Le savoir-faire du Cirque Éloize, fleuron québécois du divertissement, et le chanteur Serge Fiori, dont le répertoire musical fait partie de la mémoire collective. Leur association ne pouvait donc être qu’une réussite. Le spectacle se compose d’une succession de tableaux pour mettre en valeur cette étonnante rencontre.

Dès la scène d’ouverture, on est plongé dans une ambiance poétique, sous une nuit étoilée. Aux sons des premières notes de Vert, danseurs et acrobates s’animent dans une étrange sphère. Cela donne l’impression d’un rassemblement à laquelle on nous invite à prendre part.

La table est mise pour la suite, la musique de Fiori servant de fil rouge entre les séquences. C’est même un maillon indispensable pour embarquer dans le show. Seul Ensemble est un vibrant hommage à Harmonium et à un de ses fondateurs. Ce sont des vases communicants, donc si on apprécie ce groupe, il y a de grande chance que l’on aimera le spectacle. Pour l’occasion, la trame sonore a été revisitée avec la collaboration de Louis-Jean Cormier et d’Alex McMahon.

Serge Fiori Seul Ensemble - Mazrou

La première partie est assez classique avec des numéros de cordes ou encore de jongleries. Le morceau De la chambre au salon imite la dynamique des relations humaines avec notamment des retrouvailles et des disputes. Quant à la pièce Si bien, elle est magnifiée par un couple de sangles aériennes. Un numéro sensuel dans un décor lunaire où les acrobates virevoltent avec grâce.

Chaque séquence se vaut par la maîtrise de ses exécutions. On se serait peut-être attendu à un grain de folie supplémentaire. On en a un aperçu avec les têtes de lapin qui nous transportent dans un univers décalé. En fait, la mise en scène laisse une grande place à l’interprétation, ce qui explique sans doute la sobriété des décors. Ici, il n’est pas question de faire dans la surenchère, mais de s’abandonner à la beauté de ces artistes qui cohabitent comme des notes de musique.

Certains seront ainsi charmés par les effets visuels dans lesquels Serge Fiori apparaît en gros plan, alors que d’autres seront éblouis par les portés acrobatiques ou les sauts sur la planche coréenne. Seul Ensemble personnalise ainsi notre expérience, puisque les attentes de chacun varient. On s’accorde néanmoins sur la qualité de la distribution. En une phrase : ils sont jeunes, bons et talentueux.

Sur scène, le Cirque Éloize déroule le tapis rouge à Serge Fori en lui consacrant un spectacle à l’image de sa sensibilité. Seul Ensemble est un bel écrin pour une œuvre musicale que l’on ne se lasse pas d’entendre et de redécouvrir.

You may also like